On vous rappel

Service Client
Eleveur
Champion de France
Livraison France Metropolitaine (hors Corse)
Livraison :
France Metropolitaine (hors Corse)
 
 
Vos articles (0)
Votre panier est vide
Total : 0 € ttcCommander
Haut de la page
Affiner votre recherche

elsanor qualite

La notion de qualité : élément essentiel de notre élevage !

 

La qualité d'un sujet est le résultat de deux notions : 
-> qualité sanitaire
-> qualité liée au standard. 
Ce sont deux éléments difficiles à maîtriser pour les poules de race.

 

Premier point important pour garantir des animaux de qualité dans la poule d'ornement, il faut identifier et maîtriser les maillons qui permettent au final de proposer un sujet à la vente : sélection, accouvage, élevage, commercialisation, transport... en maîtrisant les techniques d'élevage liées au sanitaire, en ayant bien sûr les structures nécessaires pour gérer l'ensemble ; sans compter la connaissance des standards et la capacité à trouver les sujets permettant de démarrer...

L'élevage de poules de race paraît très simple et pour certains opportunistes très lucratif sur le papier ; toutefois la réalité est très différente.
Un bon élevage est le résultat d'une multitude de contraintes, d'expériences et de connaissances solides.


*****Qualité sanitaire*****

 

Une bonne gestion sanitaire permet d'améliorer les performances de reproduction, de limiter les coûts de produits vétérinaires, les pertes et garantie que les animaux soient sains à l'arrivée chez leur futur propriétaire.

 

Nous n'utilisons pas d'antibiotiques préventifs ni d'aliments médicamenteux : nos animaux sont abreuvés à l'eau claire ; seuls les vaccins et vermifuges sont utilisés en élevage. 
Pour la reproduction, en supplément, nous utilisons seulement un apport de vitamines dans l'eau de boissons (produit : elsanor élevage perfect).

 

Nous mettons par contre la barre très haut sur la protection sanitaire
_désinfection des œufs au ramassage, en entrée au couvoir, en incubation et à la mise en éclosoir après le mirage.
_changement de tenue et lavage des mains en entrée de salle d'élevage.
_douche obligatoire pour entrer dans la bâtiment reproduction.
_désinfection du matériel après utilisation, du couvoir après chaque éclosion.
_salariés ayant interdiction d'avoir des oiseaux chez eux...

 

Et nous contrôlons régulièrement les mycoplasmes (prise de sang) et les salmonelles (pédichiffonnette) afin de s'assurer que nous n'avons pas de germes indésirables.

 

Tout cela sert à quoi ? 


L'on entend souvent dire que les sujets issus d'un tel élevage sont fragiles, ne pondent pas... Ces méthodes sont contraignantes et sont plus facilement critiquables qu'applicables ! 
Le concept est pourtant simple : en donnant les meilleures conditions d'élevage possible nous limitons au maximum l’énergie qui aurait été dépensée à combattre tel ou tel germe afin de se concentrer sur la croissance/reproduction, nous ne poussons pas nos animaux nous leur donnons les meilleurs conditions possibles.
Et les résultats sont indéniables : ponte, fécondité, éclosion, élevage... ce qui nous permet de proposer des sujets sains en pleine forme sans une quelconque utilisation d'antibiotique.
Les très rares soucis rencontrés par nos clients sont représentés en grande majorité par un cas de figure : l'insertion de nos sujets dans un élevage ayant une pression sanitaire très forte pour laquelle nos sujets ne sont pas préparés.

 

Comment "assainir" une souche ?


Pour mettre en place une production saine, il n'y a qu'une solution : "assainir" une souche ; il serait plus simple d'acheter une souche saine, mais pour être franc actuellement cela n'existe pas pour nos poules de race type ornemental.
Nous mettons donc en place une pré-quarantaine nous permettant de faire des examens sur les sujets achetés (prises de sang...) et dans le cas ou l'examen est réussi nous passons alors les sujets en quarantaine
Une fois en quarantaine les sujets ont un traitement spécifique nous garantissant la non transmission de certains germes par l’œuf (transmission verticale), et les œufs pondus ont une désinfection approfondie. Les poussins issus de la quarantaine sont alors intégrés à nos lots issus de notre reproduction puisque ne représentant plus de risque sanitaire.
Cette méthodologie est coûteuse et demande un minimum de structure et de compétences, toutefois elle nous permet d'intégrer régulièrement des nouvelles lignées.

 

Avec ces principes nous proposons donc des sujets d'une excellente qualité sanitaire, à même d'intégrer un jardin, et de parfaitement répondre à un traitement puisque n'ayant jamais eu d'antibiotiques.


*****Qualité liée au standard*****

 

Si la qualité sanitaire est une gestion d'ensemble, la qualité liée au standard est au cas par cas ! Ou du moins race par race sinon variété par variété.
Cela demande de connaître les standards des races, des variétés, un minimum de génétique et surtout de l'expérience.

 

La problématique de base est toujours la même : trouver les lignées ! Si certaines races sont faciles à trouver, les bonnes lignées ne sont pas forcément plus simple à trouver que pour des races plus rares. Les contacts, l'expérience, avec une grosse poignée de patience cumulée à une capacité à faire des kilomètres permet de trouver des lignées.

 

Une fois l’acquisition des sujets effectués, il faut pouvoir sélectionner pour améliorer ou au moins maintenir la qualité des souches obtenues ; trop de lignées mal sélectionnées ont perdu tout leur intérêt en 3 générations.

 

La sélection est la capacité à choisir les reproducteurs vous permettant d’obtenir les meilleurs poussins possible, et de savoir dans cette future génération sélectionner les sujets qui amélioreront la suivante. La qualité sanitaire et les techniques d'élevage sont des éléments clés afin d'obtenir le maximum de poussins permettant le plus large choix possible pour la sélection finale. 
La sélection est une finalité ; le meilleur juge, s'il n'est pas efficace dans sa production, sera très limité dans sa capacité à améliorer ses souches.

 

Il est difficile d'être compétent dans la connaissance et donc la sélection de plusieurs races en même temps. Actuellement nous avons une quinzaine de races et cela représente une limite dans notre capacité à avoir une sélection efficace pour chacune. Il faut se faire à l'idée que certaines races auront une qualité liée au standard qui est excellente et d'autres qui seront juste de bonnes lignées. 


Il va sans dire que peu importe les races et variétés, notre qualité est sans comparaison avec les élevages professionnels qui ne font pas de sélection (ne vous fiez pas au discours : un élevage qui n'a pas de résultat en concours ne fait pas de sélection pour les expositions).

 


*****Conclusion*****

 

La conduite d'un élevage de poules d'ornement dans sa globalité est un cumul de nombreuses compétences, trop souvent sous estimées et/ou critiquées.
Toutefois l’élément décisif dans l'accomplissement d'une telle entreprise est la passion, élément indispensable mais insuffisant à la mise en place d'une structure adéquate.
Il aura fallu près de 15 ans pour réussir à mettre en place un élevage sélectionneur de poules de race professionnel pérenne, en ayant toujours tenu les priorités de sélection qui font aujourd'hui notre différence.
Nous récoltons maintenant le fruit de ces années de labeurs et pouvons dorénavant nous concentrer sereinement sur nos objectifs de sélection pour notre plus grand plaisir.

Les cookies permettent un fonctionnement optimal du site. Merci d'accepter lors utilisation. Cookies en savoir plus
J'ai compris